Florence Demay Nicaise
Naturopathie-iridologie à Romans-sur-Isère dans la Drôme
 

Florence Demay Nicaise, naturopathie-iridologie à Romans-sur-Isère dans la Drôme

Alimentation vivante

ALIMENTATION VIVANTE

L’alimentation vivante est hautement énergétique, car elle est composée majoritairement de végétaux crus qui possèdent une haute densité nutritionnelle, en vitamines, minéraux et antioxydants, et les éléments constitutifs (protéines, lipides et glucides) sont hautement assimilables, car non transformés.

On sait que la cuisson dénature les aliments : les précieuses enzymes nécessaires à nos échanges métaboliques sont détruites à partir de 40°, les vitamines également, les minéraux sont souvent perdus dans les liquides de cuisson s’ils ne sont pas réutilisés (dans une soupe par exemple), et la majorité des antioxydants ne résistent pas non plus à la chaleur.

L’alimentation crue a un fort pouvoir détoxifiant hépatique, elle stimule la production des enzymes digestives par notre pancréas, les fonctions d’éliminations des intestins et des reins, elle est fortement alcalinisante et revitalisante, grâce à son apport de minéraux alcalins bienvenus sur les organismes acidifiés et déminéralisés par le stress, l‘alimentation moderne très acidifiante, l’excès de sucres et d’excitants en tous genres…

  • La « crusine vivante » met en avant l'utilisation d'aliments crus qui regorgent de vie, et qui la communiquent à ceux qui les mangent
  • Elle donne de l'énergie, de la vitalité, un état de bien-être, et renforce la capacité à gérer les émotions et le stress
  • Elle permet de restaurer et entretenir la barrière intestinale et éviter les désagréments dus à son déséquilibre :

➢ fatigue chronique

➢ attirance, voire addiction, pour les sucres

➢ infections et inflammations à répétition

➢ ballonnements, problèmes de transit…

  • La muqueuse intestinale et le microbiote demeurent en bon état grâce à

➢ l’apport de macro- et micronutriments

➢ l’abondance de vitamines, oligoéléments, enzymes

➢ l’absence de glucides raffinés et de protéines animales

 

A défaut de manger « tout cru », il faut que chaque repas, matin, midi et soir, comporte au moins ¼ de cru pour commencer le repas : fruits, jus de légumes fraîchement exprimé, salades, c’est un minimum vital pour éviter la leucocytose digestive (augmentation des globules blancs dans le sang, l'urine et la lymphe suivant l'ingestion de nourriture cuite, qui peut être à l’origine de troubles digestifs (ulcère, colite, etc.)

Comme les aliments crus doivent être mastiqués longuement pour être bien assimilés et vous rassasier, la digestion s’en trouve améliorée et le capital de santé est préservé, et même optimisé !

Quels sont les super-aliments vivants ?

Les fruits et légumes crus de première fraîcheur : tous peuvent être apprêtés crus (à l’exception de quelques uns comme la pomme de terre ou l’aubergine)

Les jus de légumes et fruits : sources de vitamines, minéraux, antioxydants, oligo-éléments, protéines et enzymes. L’intérêt d’un jus est de bénéficier dans un seul verre des nutriments essentiels contenus dans une grande quantité de légumes, sans irriter la muqueuse intestinale par un apport massif de fibres Les jus verts ont de grandes propriétés détoxiquantes, nettoyantes et régénérantes : la chlorophylle et les antioxydants qu’ils contiennent aident à éliminer les résidus toxiques et les métaux lourds toxiques accumulés dans le corps. Il est important de boire les jus en les insalivant bien afin de profiter pleinement de leurs bienfaits.

Les algues : fraîches, au sel ou en paillettes, c’est un aliment peu calorique à grande valeur nutritive apport exceptionnel de minéraux, en particulier Calcium , Iode, Phosphore, Zinc, Cuivre, Fer, des protéines végétales de qualité et des vitamines A, B, C…  L’agar-agar trouve aussi sa place dans les entrées et les desserts

Les graines germées : la germination transforme les graines, céréales et légumineuses en aliments vivants et complets hautement assimilables, énergétiques et plus concentrés en nutriments et en enzymes que les légumes

Les aliments lactofermentés (sur le principe de la choucroute, tous les légumes peuvent l’être) : la lactofermentation est une façon de consommer des aliments crus à l'année en les conservant sans affecter leur valeur nutritive. Ce procédé les bonifie en accroissant leur teneur en vitamines et enzymes. La conservation par lactofermentation développe dans l'aliment des ferments lactiques, probiotiques précieux pour la flore intestinale, qui vont accélérer le nettoyage et reconstituer le microbiote.

Les oléagineux : amandes, noix, noisettes, cajou, pignons, noix de cajou, noix du Brésil, de Macadamia graines de sésame, tournesol, lin, courge, chanvre, chia, noix de coco, olives, etc., ont une place importante comme apport d’acides gras polyinsaturés (Oméga 3-6), Calcium, Magnésium, minéraux, vitamines B, fibres et protéines végétales.

Les fruits séchés : dattes, abricots, pruneaux, raisins, canneberges, myrtilles, goji, mulberries, etc.

Les herbes aromatiques : mine de vitamines et minéraux

Les épices : aux vertus spécifiques innombrables, rehausse les saveurs

La levure maltée : riche en vitamines B, minéraux, protéines et fibres, elle a des propriétés immunostimulantes et détoxifiantes

Le germe de blé : riche en vitamines B, E, magnésium, zinc, phosphore, protéines et fibres

Les produits de la ruche : miel, pollen

Et d’autres super-aliments : Konjac, Spiruline, Maca, Lucuma, Açaï…

 

Je consomme depuis très longtemps beaucoup d’aliments vivants à l’état naturel, mais j’ai eu la curiosité il y a quelques années d’aller découvrir la "crusine" avec Irène Grosjean, c’est-à-dire comment transformer des fruits et légumes en véritables plats gastronomiques ! Depuis, j’ai découvert d’autres adeptes de la « crusine » comme Christophe Berg, Marie-Sophie L., Marie Laforêt… qui m'ont beaucoup inspirée, et surtout j'expérimente dans mon quotidien le bien-être apporté par ce mode alimentaire, et j'ai envie de faire découvrir et partager mes expériences !

Par exemple, un menu vivant va se composer :

  • Un jus de légumes
  • Une salade composée avec des graines germées, des légumes lactofermentés …
  • Un plat complet ou une soupe « crue-chaude »
  • Un faux-mage végétal avec des crackers ou un dessert

 

Si vous avez envie de découvrir et d’apprendre la « crusine », je vous propose un cours particulier personnalisé, ou encore un cours collectif pour un groupe constitué à partir de 3 personnes

Tarif : pour un cours de 4h, avec support écrit

  • Cours particulier : 100€ pour 1 ou 2 personnes
  • Cours collectif : 50 € par personne /cours (groupe de 3 à 6 personnes)

Tarif : pour un cours de 4h, avec support écrit

Cours particulier

pour 1 ou 2 personnes | 100€

Cours collectif

(groupe de 3 à 6 personnes) | 50 € par personne /cours

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.